Ce projet évoluera au fil des années. Ainsi, les événements auxquels nous participons de même que les porteurs et porteuses que nous intégrons au répertoire, sont mis à jour en continu. Revenez nous visiter !

Bruno Huissoud

SAVOIR-FAIRE
Ebénisterie

Site Web

Facebook

LinkedIn

Nombre d’années d’expérience
Plus de 15 ans

Acquisition du savoir-faire
Bruno Huissoud est artisan ébéniste et depuis sept ans il travaille surtout avec du bois qui à poussé en Montérégie. Il utilise le plus souvent possible les assemblages et les techniques traditionnels. Bruno crée des sculptures, des escaliers, des fenêtres, des présentoirs, des meubles, des murs décoratifs, des lits, des tables et des objets de décoration. Il lui est même arrivé de construite une maison dans les arbres!

Ce n’est pas à Lyon (en France) où il est né que Bruno a acquis sa formation et développé sa passion pour le bois, mais bien ici au Québec. L’élément déclencheur a été la rénovation, en 1995, de sa première maison ancestrale (qui datait d’environ 1850). Il a ensuite changé de métier pour devenir ébéniste! Pendant ses études à l’École des métiers du meuble de Montréal (1999), Bruno a rencontré deux professeurs passionnés (Germain L’Archer et Marie Gélinas) qui lui ont transmis une part importante de leur savoir. Par la suite, lors d’un stage en compagnie d’un compagnon du devoir (lui aussi d’origine française), Bruco a été amené à travailler sur des portes et des fenêtres d’églises destinées à des musées montréalais.

Professionnellement, là où Bruno se réalise le plus commme artisan ébéniste, c’est lorsqu’il conçoit de la marqueterie, un art exigeant, qui demande de la patience, de la minutie et de la précision. Voici les nombreuses étapes à respecter pour concevoir de la marqueterie : la réflexion, le dessin, la recherche d’essences, l’assemblage des essences en paquets, la découpe, le casse tête à reconstituer, le collage en négatif puis en positif avec de la colle de poisson, le remplissage des espaces de découpe et le ponçage.

La méthode utilisée par Bruno s’appelle « Boulle », en référence à André-Charles Boulle (1642-1732), qui était l’un des ébénistes du roi Louis XIV et dont les œuvres étaient caractérisées par une marqueterie incrustée d’écailles et de cuivre. Bruno incruste plutôt du verre dans sa marqueterie, et prochainement des pierres coupées provenant de la Gaspésie (des géodes).

Transmission du savoir-faire
Bruno a enseigné deux ans au Cégep de Lanaudière (à Terrebonne) avant de construire son atelier (2007). Il y a donné quelques cours, notamment à une bijoutière qui désirait utiliser le bois dans la conception de ses bijoux.

Bruno Huissoud à l'oeuvre