Credit photo Jeff Malo

Nombre d’années d’expérience

11-20 ans

Processus d’acquisition du savoir

Je suis une québécoise née à Montréal et je chante des chansons traditionnelles apprises auprès des aînés de ma région actuelle qui est la Vallée-du-Richelieu. Je joue de la guimbarde et de la mandoline également.

Mélisande œuvre dans le domaine de la chanson depuis 1995. Elle se lance à la découverte de la chanson traditionnelle en 2012 et se consacre au projet Mélisande [électrotrad] qui propose une relecture de chansons traditionnelles francophones avec une perspective féminine actuelle et un son résolument moderne. C’est en fusionnant la chanson traditionnelle québécoise et la musique électro que Mélisande [électrotrad] se démarque depuis la sortie de son premier album en 2014. De la recherche de répertoire dans les recueils de folkloristes, aux fouilles dans les centres d’archives puis par la collection de chansons traditionnelles auprès d’aîné•es le long du Richelieu, Mélisande a su rester ancrée dans la tradition tout en créant un son bien actuel.

À ce jour, Mélisande [électrotrad] a fait paraître 4 albums et pour célébrer les dix ans de son projet électrotrad, Mélisande revisite des chansons de son répertoire avec un son trad principalement acoustique, entourée de quatre musiciens chevronnés. La chanteuse émérite a sélectionné des chansons issues de sa discographie pour créer l’album et le spectacle Rembobine, dont le lancement aura lieu le 29 mars 2024 dans le cadre du National Folk Festival en Australie. Avec son énergie contagieuse et sa présence scénique engageante, Mélisande perpétue notre culture francophone et la fait rayonner à travers le monde.

Depuis 2007, Mélisande côtoie le milieu de la musique traditionnelle (festivals folks locaux et internationaux, sessions, conférences) ainsi que ses porteur•euse•s de traditions. Pour la recherche de répertoire, elle a côtoyé Francine Brunel-Reeves (chercheuse, musicienne), Yves Lambert et d’autres chanteurs.euses trad ainsi que Benoît Thériault (spécialiste en information des collections et archives au Musée canadien de l’histoire) et Stephen Winick (Bibliothèque du Congrès). Après avoir visité plusieurs centres d’archives dont l’American Folklife Center à la Library of Congress, L’AFEUL et le musé canadien de l’histoire, Mélisande a mené un projet de collecte auprès des aînés•es le long des berges du Richelieu en 2018. Ce dernier fut extrêmement enrichissant aux niveaux des échanges et de la transmission orale de la tradition. Belle-fille de l’incontournable Gilles Garand, Mélisande participe à son premier album paru en 2022 (voix, guimbardes).

Transmission du savoir

Je transmets tout d’abord l’amour de la musique traditionnelle à mes enfants. Ensuite, je fais des spectacles et ateliers scolaires lors desquels j’explique ma démarche de recherche de répertoire et je sensibilise les jeunes à la richesse de la tradition québécoise et à l’importance des ainé•es dans la société. Je fais des spectacles grand public qui présentent uniquement des chansons traditionnelles dénichées dans des ouvrages de folkloristes, des centres d’archives ou auprès des aînés•es de ma région. Je suis parfois invitée à parler de ma démarche et à chanter dans le cadre d’ateliers de discussions lors de conférences de musique folks et je participe à des “workshop” de chansons traditionnelles lors de festivals folks.

Depuis 2014, Mélisande présente des spectacles jeune public à travers le Canada et aux États-Unis portant sur la musique traditionnelle québécoise. Elle explique sa démarche de recherche de répertoire traditionnel dans les centres d’archives et auprès des aînés•es aux jeunes en les sensibilisant à la richesse que portent les générations qui nous ont précédées, elle fait la démonstration de la guimbarde et de la mandoline et fait écouter des extraits d’archives de chansons traditionnelles. Ayant travaillé en garderie et en service de garde pendant de nombreuses années, Mélisande croit qu’il est primordial pour les jeunes d’être en contact avec notre folklore, elle travaille à sa préservation au quotidien !

 

Reconnaissance du savoir

Salué par la critique d’ici et d’ailleurs et récompensé par un Canadian Folk Music Award (Chanteur Traditionnel), deux Independent Music Awards et plusieurs nominations (ADISQ, GAMIQ, CFMA, IMA), Mélisande [électrotrad] a présentée plus de 300 lunettes (Canada, Australie, Europe, États-Unis). Elle a aussi été finaliste pour le prix du Conseil des arts et lettres du Québec – CALQ (Créateur ou Créatrice de l’année en Montérégie) en 2017 et 2020.

Mélisande Gélinas-Fauteux à l'œuvre