Ce projet évoluera au fil des années. Ainsi, les événements auxquels nous participons de même que les porteurs et porteuses que nous intégrons au répertoire, sont mis à jour en continu. Revenez nous visiter !

Premier arrêt de la tournée Métiers & Traditions sur la route | 6 août 2022

L’Expo-agricole de Saint-Hyacinthe

par Éric Dussault

Il n’y a pas un nuage dans le ciel et la chaleur est accablante (32 degrés à l’ombre). Dès 8h30, l’équipe de Métiers & Traditions (Alexandra, Éric et Pier-Luc) est consciente de ce qui l’attend : une chaleur extrême, accentuée par l’implantation directement sur l’asphalte. On déroule l’auvent du camion, on monte le « E-Z Up » sous lequel une petite scène et les équipements de sonorisation sont installés. Pour donner un petit côté « troubadours » à la tournée, on accroche des fanions et des balles de laine de différentes tailles et de couleurs multiples. Un petit coin boutique est aménagé (tabliers, spatules, pots à crayons et maillets de fabrication artisanale) afin de mettre en valeur le talent des artisans montérégiens. Des bancs et du matériel promotionnel sont ensuite placés devant la scène pour que les passants puissent en savoir davantage sur l’inventaire et la tournée des porteurs.euses de traditions de la Montérégie, et qu’ils puissent s’asseoir afin de profiter du spectacle qui leur est offert.

Première partie de la journée : entre 8h30 et 14h00.

Les artistes et artisans arrivent à tour de rôle. Tout d’abord, Wendy Squires (fileuse) installe ses deux rouets et son tableau pédagogique avec ses échantillons de laine. L’un de ses rouets est vieux de 150 ans, alors que l’autre est plus moderne. Peu de temps après, les frères Brouillard (Laurent et Yvan) arrivent avec le sourire aux lèvres et leur mémoire contenant une foule de blagues qu’ils comptent avec plaisir et même fierté. Puis Pier-Luc procède ensuite au test de son pour bien sonoriser leur accordéon et leur guitare. Pendant que les deux frères de Saint-Marcel (MRC des Maskoutains) font entendre aux personnes qui passent près d’eux une partie de leur répertoire, Wendy, quant à elle, file sa laine et répond aux nombreuses questions que lui posent les curieux et curieuses qui l’observent attentivement.

Seconde partie de la journée : entre 14h00 et 18h00.

Les frères Brouillard cèdent leurs places à Émilien Durocher (19 ans) au violon, ainsi qu’à son grand-père Paul Plourde (âge inconnu…) à la guitare. Dès qu’ils commencent à jouer (les prestations musicales durent environ 20-25 minutes), les passants s’arrêtent, d’autres s’assoient sur les bancs qui sont à leur disposition. Puis la petite foule est de plus en plus nombreuse. C’est que le petit-fils et son grand-père se livrent un « combat » musical où la vitesse est déterminante pour l’emporter. L’aîné a parfois du mal à suivre le plus jeune, mais Paul n’en perd pas sa bonne humeur pour autant.

La chaleur, pendant ce temps, ne cesse d’augmenter. Heureusement, un petit arbre se trouve non loin de la magnifique camionnette de Métiers & Traditions, ce qui permet à quelques personnes de profiter de son ombre. C’est alors que montent sur leurs planches individuelles la gigueuse Alicia Ménard et son acolyte Rafael Ribotta de la troupe de danse Les Chamaniers de Saint-Hyacinthe. Paul Plourde (le grand-papa guitariste de tout à l’heure), qui s’est remis de ses émotions, improvise un cours de gigue avec une bande d’enfants placés en rangée devant les deux gigueurs dont ils tentent – avec plus ou moins de succès – d’imiter les pas… Non loin de là, près de l’arbre évoqué précédemment, un garçon se met à giguer et l’on constate rapidement qu’il ne fait pas cela pour la première fois (en fait, il a appris à giguer à l’école)! Les deux représentants des Chamaniers ne ratent pas l’occasion de lui remettre un document promotionnel dans l’espoir, on imagine, de le recruter dans leur troupe.

La programmation de Métiers & Traditions sur la route 2022 se termine à 18h00 ce jour-là. Par la suite, Éric (le chargé de projet) et Pier-Luc (le technicien de son, le photographe et le vidéaste de la tournée) procèdent au démontage et environ 1h30 plus tard quittent l’Expo-agricole, heureux de ce premier arrêt de la tournée des porteurs.euses de traditions de la Montérégie en territoire maskoutain.